fren

Découvrez l’art fatal en terres sigillées par Monsieur Raffal

L’Art Fatal est le nom que j’ai choisi, en complément de l’Art Brutal, pour la partie de ma production en « Terres Sigillées ».
Les terres sigillées : procédé antique utilisé par les Gallo-romains, les Grecs, qui permet d’obtenir des objets imperméables sans émail.
Des pièces (bols, vases, assiettes, coupes, etc..) en grès sont polies à cru et sèchent en attendant d’être sigillées.
Parallèlement des argiles glanées dans la nature sont réduites en poudre puis décantent dans de l’eau de source plusieurs semaines. Le liquide ainsi obtenu, la strate supérieure de la décantation, contient les particules fines de la terre et sera appliqué en plusieurs couches sur les poteries crues, sèches et polies.
A juste température de cuisson, cette solution de terre « sigillée » révélera sa couleur et vitrifiera, remplaçant l’émail. Cette juste température varie suivant les terres récoltées qui sont toutes différentes et ne comportent évidemment aucune étiquette d’indication de cuisson lorsque je les prélève dans la nature.
Cette technique un peu longue et délicate m’apporte l’immense satisfaction de produire des pièces faites uniquement de terres, d’eau de source et de feu (cuisson). Une poterie entièrement naturelle et dont les couleurs souvent chaudes amènent une profondeur et une luminosité incomparables.
Mes poteries sigillées sont toutes des pièces uniques. Chaque objet est traité en fonction de sa forme et de son volume, un peu comme si chacune de ses poteries avait une âme qu’il fallait lui restituer pour qu’elle brille, partout où elle se trouve, par sa singularité et son éclat.
Mon travail sur les sigillées s’apparente plus à une recherche permanente sur les terres naturelles qu’à une production en série bien rodée. C’est également un choix de vie ou l’unique, l’exceptionnel, le différent prennent le pas sur le rentable, le productif, le commun.

Crédits photos © Jérémie Logeay

Nous rejoindre sur facebook Nous rejoindre sur instagram